Loading...
Ce sont de nouveaux éléments qui semblent mettre à mal la version que Nordahl Lelandais sert aux juges depuis qu'il a avoué avoir tué la petite Maëlys, le 14 février dernier. Les derniers résultats de l'autopsie de la fillette, dont BFMTV a obtenu des éléments, révèlent plusieurs fractures au niveau du crâne de Maëlys, deux autres au niveau de sa mâchoire. Toujours selon l'expertise, ces fractures sont intervenues avant la mort de la fillette mais aucune d'entre elles n'a été mortelle. 

Comments

Leave a Reply