Loading...
Leur mot d’ordre : « On est plus chaud que le climat ». A Bruxelles, 35 000 élèves et étudiants ont manqué les cours, jeudi 24 janvier, pour une grande marche pour le climat. Et depuis trois semaines, ils sont de plus en plus nombreux à le faire. En effet, ils étaient 3 000 le jeudi 10 janvier. Puis 13 000, le jeudi 17.

Tous réclament une seule chose : une réponse ambitieuse des dirigeants politiques dans la lutte contre le changement climatique. Ces marches ont démarré à l’initiative d’Anuna De Wever et Kyra Gantois, deux adolescentes flamandes qui avaient appelé à faire l’école buissonnière une fois par semaine. Mais cette mobilisation des jeunes pour le climat n’est pas propre à la Belgique. Par exemple, des jeunes Suisses ont défilé pour la même raison dans les rues de Genève le 18 janvier.
___

Abonnez-vous à la chaîne YouTube du Monde dès maintenant :
http://www.youtube.com/subscription_center?add_user=LeMonde 

Comments

Leave a Reply